Val d'Off... des mots... un tableau

Jusqu’à présent j’utilisais les mots pour leur graphisme, libérés de leur sens propre. A présent, j’ouvre une autre porte et laisse entrer les mots chargés de leurs sens. Les mots écrits à la main sont jetés ça et là au gré du dessin, épars ou collés, juxtaposés, à l’endroit, à l’envers, superposés jusqu’à l’excès, ils sculptent le tableau… les reliefs se forment, ombres & lumières apparaissent, le tableau prend corps. Donnez-moi des mots, j’en fais un tableau. Until now, I have used words for... Jusqu’à présent j’utilisais les mots pour leur graphisme, libérés de leur sens propre. A présent, j’ouvre une autre porte et laisse entrer les mots chargés de leurs sens. Les mots écrits à la main sont jetés ça et là au gré du dessin, épars ou collés, juxtaposés, à l’endroit, à l’envers, superposés jusqu’à l’excès, ils sculptent le tableau… les reliefs se forment, ombres & lumières apparaissent, le tableau prend corps. Donnez-moi des mots, j’en fais un tableau.

Until now, I have used words for their graphics, freed from their literal sense. Now I open another door, letting words enter loaded with their meanings. Handwritten words are thrown on this patchwork of material, handwritten again and again until saturation, scattered, pasted here and there according to the drawing, wrong side up, ride side up, superimposed with abandon, or isolated… lost… legible… building up relief, shadow and light appear naturally, painting crystallizes. Give me words, I make paintings out of them.

Créé avec Artmajeur